Bilan de l’année 2015 sur l’insertion professionnelle

Bilan de l’année 2015 sur l’insertion professionnelle

Les actions :

Qui intervient ?

A ce jour pour les sensibilisations plus pistes adaptations pédagogiques peuvent intervenir en plus de Cécile, Aude, Véronique R et Annick (membres AADA).

Gwenn et Bénédicte enseignante en mathématique puis étudiante en psychologie et formatrices en communication bienveillante et qui ont été formées cette année. Elles sont par ailleurs personnellement concernées par les problématiques dys, TDAH et enfant précoces.

Les orthophonistes de l’OPAL (pour l’approfondissement pédagogique)

Eric Antoni du cabinet Y voire pour les formations en situation professionnelle

Aude Brouchet (AADA) et Cédric Fabre du SARAH pour les formations repérage

Il s’agit de formations rémunérées avec une évaluation et un retour obligatoire vers l’AGEPHIP qui subventionne.

Les actions dans les CFA ont été menées avec le SARAH (Véronique Resch Cédric Fabre, Norbert Briant).

  • 4 différents modules de formation dans les CFA

Des actions de sensibilisation : contact terrain Une quinzaine *dans les CFA 67 68 et Vosges et organismes de formation (AFPA et missions locales). Ce qui fait plus de 130 personnes (professeurs formateurs et professionnels de l’entreprise) sensibilisés

à la spécificité des troubles dys et motivés à y être attentifs.

Cette sensibilisation est suivie d’un temps de travail avec les enseignants sur des pistes d’adaptation pédagogique pour mettre en route l’équipe.

Une autre formation d’approfondissement avec les orthophonistes est proposée avec un travail plus précis explicatif et de mise en situation pédagogique.

Un troisième module est un temps de travail avec les tuteurs en entreprise. Le cabinet Yvoire, avec une analyse de situations filmée fait réfléchir sur les points à regarder particulièrement en situation professionnelle.

Un quatrième module « repérage » a été créée suite à des demandes des CFA, pour leur permettre de repérer à temps les dys et leur proposer un soutien. Ce soutien collectif et pensé collectivement (la formation a été travaillée avec les référents handicap des CFA) est indispensable pour une aide efficace.

Aujourd’hui le changement de partenaires ne permet pas de la poursuivre telle quelle.

  • Un changement de partenariat

Un changement de partenariat lié à la non- reconduction de l’appel d’offre pour le SARAH et le relais pris par l’ADAPEI nous a occupés à partir de juillet 2016.

Nous avons rencontré l’ADAPEI en Novembre. Nous ferons sans doute une sensibilisation des personnels de l’ADAPEI.

Des demandes de formation sensibilisation sont exprimées dans les CFA  pour 2016. **

Les demandes de financement ont été demandées assez tard à l’AGHEFIP par Dyspraxie Alsace..

Nous n’avons pas encore la réponse mais l’ADAPEI va demander elle aussi les financements pour les sessions demandées.

  • Des demandes individuelles qui arrivent de façons très variées :

Elles ont donné lieu à des aides auprès de personnes

ayant des soucis d’orientation  ou des soucis dans leur entreprise d’apprentissage, ou des demandes de diagnostic ou encore des appuis pour des formations.

A ce moment- là nous intervenons en faisant appel aux connaissances des associations (thérapeutes) ou Y voire, ou nous – mêmes pour expliquer, sensibiliser et trouver des outils d’aide pour éviter les ruptures de stage ou d’apprentissage.

Une des difficultés est de repérer les dys… qui par définition sont en situation professionnelle et « dysséminés » et souvent réagissent trop tard face à une difficulté.

Des réactions d’enseignants ou de formateurs qui réalisent pour eux – mêmes ou pour leurs proches qu’ils ont un trouble dys non diagnostiqué et alors sont en forte demande d’aide pour un bilan. Ils demandent notamment des noms de professionnels pour les aider.

  • L’accompagnement des jeunes adultes

Les sensibilisations sur le terrain (et la journée des dys ! ), ont révélé (et peut être réveillé le besoin d’une aide et les difficultés réelles que rencontrent des jeunes adultes dys. Souvent ils n’ont pas de diagnostic posé, ils n’ont pas fait de demande de RQTH et ils ne savent plus trop comment s’adresser et à qui lorsqu’ils cherchent du travail.

Une piste à ce jour, Madame Daub présente à l’atelier, travailleur social et dys elle-même viendra se former à l’atelier de la mission locale sur les troubles dys pour proposer un soutien ensuite à des jeunes dys et mobiliser des aides.

  • Un document de référence : les questions des dys pour l’insertion professionnelle

Encore en cours de mise en forme par une graphiste de la mission locale, il est néanmoins accessible en l’état. (voir P.J.)

Suite à l’atelier dys insertion de la journée des dys : un document a été élaboré qui répond aux questions de base sur l’insertion des dys.

  • Quels projets ?

. Des réponses sont à ce jour en projet mais faute de combattant… nous avançons doucement…

        • projet réseau dys : rendre visible les spécificités et les ressources à tous les âges de la vie des dys en commençant par l’insertion professionnelle.
        • Projet accompagnement des adultes dys en recherche d’emploi : tout est à construire…(voir avec Mme Daub)
        • Projets SAVS (saisir un SAVS pour accompagner un adulte dys quand il est en recherche d’emploi ou d’autres services de la vie sociale)***
        • Un clip a été fait mais demande à être plus diffusé et à bon escient http://youtu.be/Tzb0ND7r5ok
        • L’ouverture à la grande région est surement un élément à prendre en compte…
        • Formation des membres des auto-écoles (pas encore fait)

Clairement nous avons besoin de bénévoles intéressées à faire avancer ces sujets. Par exemple d’interlocuteurs pour travailler ces questions  Véronique Resch ancienne du SARAH aimerait pouvoir avoir des interlocuteurs…

Ayant repris une activité professionnelle, je suis beaucoup moins disponible et ne peux pas animer ce projet seule. Il faut des relais !

AUDE BROUCHET, membre CA AADA Insertion professionnelle

Annexes  et sigles

* Interventions en sensibilisation et adaptations pédagogiques ou repérage en CFA

9 février 2015 CFA Epinal 30 p

19 février préparation module repérage 6

10 mars 6

21 mars CFA Le Corbusier Illkirch,

15 avec formation gwenn et bénédicte

27 mars à CFA Rouffach sensibilisation 15

1 er avril CFA Eschau et repérage 19

13 avril AFPA Strasbourg 20

24 avril CFA Rouffach repérage 15

5 juin CFA Cernay repérage 15

17 juin préparation module en entreprise 3

3 juillet CFA Mulhouse sensibilisation DLP et pistes pédagogiques avec Gwenn 15

3 juillet repérage CFA Mulhouse Aude, Gwenn, Cédric 15

2 sept CFA Colmar sensibilisation DLP et pistes pédagogiques par Gwenn et Bénédicte 15

8 décembre Mulhouse Aude sensibilisation en entreprise Vinci accueillant un dys 12

plus des approfondissements par Orthophonistes (3) dans les CFA

ces sensibilisations donnent lieu à des évaluations toutes très positives !

Sensibilisations enseignants :

3 février 16 Collège Villé 29

plus sensibilisation des institutrices à l’ESPE

**sont demandés pour 2016

24 02 16 missions locales Mulhouse (Wittenheim)

CFA Haguenau

ADAPEI ?

CFA Sélestat

Collège Villé approfondissement

AFPA pour Mars 2016

***Le SAVS

Olivia Hoffmann (directrice du service insertion à la MDPH) olivia.hoffmann@cg67.fr 03 69 06 71 42, est consciente du problème dys, elle disait que le SAVS existe, qu’il se demande lors de l’établissement d’un dossier mdph – pour d’orientation ou de « réajustement » de situation- ….(SAVS : équipe mobile qui intervient ponctuellement et sur coup de fil auprès du jeune concerné pour aide administrative, recherche de logement, …etc (quand l’accord MDPH à été donné).

AADA Association Avenir Dysphasie Alsace

ADAPEI Association départementale de parents et d’amis des personnes handicapées mentales

AFPA Association nationale pour la formation professionnelle des adultes

AGEPHIP Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées

CFA centre de formation d’apprentis

ESPE École École Supérieure du Professorat et de l’Éducation

MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées

OPAL Orthophonie & Prévention en ALsace

RQTH reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

SARAH SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT REGIONAL D’APPRENTI(E)S HANDICAPEES

SAVS Service d’Accompagnement à la Vie Sociale

TDAH trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire